Quelle vision pour ma région ?

2050 peut sembler loin. C’est pourtant dès aujourd’hui que nous devons prendre les décisions qui vont définir l’avenir de notre région, avec des défis à relever : logements, transports, énergie, formation, climat, …

Projetez-vous !


Ma région en 2050, je l’imagine…

Vous pouvez choisir de répondre à l’ensemble des six rubriques thématiques ou seulement à quelques-unes.

Pour chaque question, sélectionnez la réponse qui correspond prioritairement à vos souhaits. L’option « autres et commentaires » vous permet de proposer une autre idée ou de commenter votre choix.

Logement

Le logement se « réinvente » : connecté et « intelligent » grâce au numérique (objets connectés), il intègre de plus en plus des critères énergétiques et écologiques (performance écologique, nouveaux matériaux intelligents ou naturels, préservation des espaces naturels et agricoles). Les évolutions démographiques et de nouvelles attentes contribuent également à modifier nos modes d’habitat, de construction et d’aménagement du territoire en pensant les liens entre urbain et rural.

Et en 2050 comment habiterons-nous ?

En 2050, je voudrais vivre :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, je souhaiterais habiter :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, mon logement devrait être :


Il vous reste 500 caractère(s)

Alimentation

L’alimentation est à la fois un besoin vital, une source de bien-être et un secteur économique majeur pour les Pays de la Loire reconnus pour ses labels de qualité (production, transformation, distribution). Nouvelles demandes sociétales (bio, circuits courts, livraison à domicile, …), raréfaction des ressources (énergie, terre, eau, stocks de poissons, …), progrès de l’industrie agroalimentaire… notre assiette en 2050 ne devrait pas ressembler à celle d’aujourd’hui !

Comment mangerons-nous en 2050 ?

En 2050, je souhaiterais que mes repas comprennent :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, je privilégierais des repas :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, j’aimerais que mes fruits et légumes soient :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, je serais plus particulièrement attentif :


Il vous reste 500 caractère(s)

Mobilité

Voiture individuelle, covoiturage, autopartage, modes actifs (vélo, marche…), transports en commun, transports à la demande… autant de façons aujourd’hui de se déplacer, suivant où nous vivons, où nous travaillons…

A l’horizon 2050, face à l’augmentation du prix des énergies fossiles et à la transition énergétique, les mobilités vont être réinventées : innovations dans le domaine de l’automobile (moteur électrique, hybride, hydrogène), nouveaux services de mobilité grâce au numérique (information sur les différents modes de transport, mise en relation de l’offre et de la demande…), autant de paramètres à prendre en compte dans nos déplacements demain…

Comment nous déplacerons-nous en 2050 ?

En 2050, j’aimerais en priorité :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, pour me déplacer, j’utiliserais de préférence :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, je souhaiterais :


Il vous reste 500 caractère(s)

Transition énergétique

Face au changement climatique, nous devons consommer moins d’énergie et la produire différemment.

Sobriété, efficacité, autosuffisance, qualité de l’air… autant de défis qui interrogent nos modes de vie, de consommation, de production. Nous devons les relever individuellement et collectivement, en faisant de notre région un territoire pilote dans l’économie verte.

En 2050, comment aurons-nous relevé le défi de la transition énergétique ?

En 2050, je serais prêt à réduire mes consommations énergétiques :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, je participerais au développement des énergies renouvelables :


Il vous reste 500 caractère(s)

Services du quotidien

Le numérique transforme les services qui structurent nos villes et la vie locale (commerces, santé, éducation, administration, banque, culture, sport, loisirs, …). A cela s’ajoutent les contraintes budgétaires des collectivités et les évolutions démographiques. La répartition des services évolue sur notre territoire, avec des questionnements sur leurs modalités d’accès et leur qualité.

En 2050, comment bénéficierons-nous des services du quotidien ?

En 2050, je voudrais trouver près de chez moi en priorité :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, j’accéderais aux services :


Il vous reste 500 caractère(s)

Alors que la population sera plus âgée, j’aimerais que soient plus développés :


Il vous reste 500 caractère(s)

Emploi et formation

Aujourd’hui, la manière de travailler et le rapport au travail évoluent ; des formes de travail plus nomades, des processus de production avec une forte convergence des biens et des services, l’intelligence artificielle et l’automatisation feront évoluer la nature de notre travail.

D’ici 2050, de nouveaux métiers émergeront, d’autres évolueront du fait de l’essor de la technologie.

Comment travaillerons-nous en 2050 ? Comment nous formerons-nous ?

En 2050, je souhaiterais que mes enfants puissent travailler :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, dans un contexte d’évolution du rapport au lieu de travail, j’aimerais :


Il vous reste 500 caractère(s)

En 2050, j’aimerais que mes enfants puissent se former :


Il vous reste 500 caractère(s)

Vous souhaitez compléter votre contribution ?

Vous pouvez nous envoyer votre contribution dans un format de 5000 signes maximum.


Il vous reste 5000 caractère(s)

En juin, rendez-vous pour une nouvelle étape :
vous serez invités à vous exprimer sur des scénarii.
Renseignez ici votre adresse mail pour être tenu(e) informé(e).

Depuis la loi “informatique et libertés” du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, vous pouvez adresser votre demande l’adresse suivante : maregion2050@paysdelaloire.fr. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Participez à
Ma région 2050 !

#maregion2050